LE DIPLOME D’ETAT DE MEDIATEUR FAMILIAL

Le médiateur familial est un professionnel, diplômé d’Etat.

En effet, en 2003, la volonté de garantir une formation de qualité, basée sur un socle commun, délivrant un diplôme national de garantie, repérable par les prescripteurs et les familles, a conduit à la création du DEMF : Diplôme d’Etat de Médiateur Familial.

Dès 1990, l’APMF a participé activement au développement et à la conception de la formation. En 1992, l’APMF rédigeait la Charte européenne de formation qui a constitué la référence principale retenue par le Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale.

Le Diplôme d’Etat de Médiateur Familial est un diplôme de spécialisation professionnelle d’environ 600h, réglementé, délivré par le Ministère des Affaires Sociales.

Il est accessible par une formation longue, ou, pour les professionnels déjà impliqués dans des pratiques de « médiation », par une validation des acquis et de l’expérience (VAE).

Voir les textes de loi relatifs au DEMF :

  • Arrêté 19 mars 2012 modifié par l’Arrêté du 2 août 2012 : Voir l’arrêté

CONTENU ET ORGANISATION DE LA FORMATION

Le contenu de la formation actuelle est règlementé par la circulaire du 15 octobre 2012 qui définit un socle commun dispensé par les différents Centres de formation agréés par l’Etat.

Accès à la formation : La formation est accessible aux professionnels du champ social, juridique, psychologique, éducatif, titulaires d’un diplôme national.

La formation

Une formation théorique de 490 h avec :

  • Une unité de formation principale sur le processus de médiation familiale, les concepts et les techniques de médiation (315h)
  • 3 unités contributives :
  • Droit (63 h)
  • Psychologie (63 h)
  • Sociologie (35h)

Ces matières sont abordées de manière transversale en articulation avec la médiation familiale. Des équivalences et dispenses d’épreuve sont prévues pour les personnes diplômées de ces secteurs.

Une formation pratique :

  • Stage en discontinu de 105 h auprès d’un médiateur familial diplômé.

Les épreuves

  • La validation des unités contributives : droit, psychologie, sociologie
  • La réalisation d’une action de communication
  • La rédaction d’un dossier de pratiques professionnelles
  • L’élaboration d’un mémoire professionnel

La délivrance du diplôme est faite par la DRJSCS au sein de laquelle s’effectue la soutenance du mémoire face à un jury de professionnels de la médiation familiale.

Sur la base de ce contenu (socle commun), chaque établissement agréé construit son projet pédagogique.

Voir la liste des centres de formation agréés

Une procédure a été prévue pour permettre à des professionnels exerçant déjà des fonctions d’écoute, de médiation, de reconstruction de liens, d’obtenir le diplôme par la validation de leur expérience.

La Validation des Acquis et de l’Expérience