CAMPAGNE DU TROPHÉE DES MÉMOIRES 2020

 

APPEL A CANDIDATURE

 

Lors de la prochaine Assemblée Générale 2020 sera décerné Le « Trophée des mémoires 2020 »

Palmarès qui récompensera le meilleur mémoire d’initiation à la recherche de médiateur familial soutenu au cours de l’année 2020. Il s’agit en effet de rendre visible les travaux de recherche et reconnaitre la qualité d’un travail, son utilité pour la profession.

Le (la) lauréat(e) sera alors publié(e) sous la forme d’un « hors-série » de la revue TIERS afin que l’intérêt de son écrit puisse être porté à la connaissance des praticiens et de leurs partenaires.

Pour rappel, le trophée 2019 a été décerné à Béatrice Méaly-Pirotte cette année (revue Tiers, n°28 – septembre 2020) pour :  Le processus d’individuation en médiation familiale

 

 Pour faire acte de candidature, il est demandé :

  • D’avoir obtenu la note minimale de 15[1] à l’écrit lors de l’épreuve du mémoire
  • Ou d’être présenté par un centre de formation se portant garant de la qualité du mémoire.
  • De s’engager pour les finalistes à être présents lors de la remise du Trophée le jour de l’assemblée générale

La clôture de la liste définitive des candidats aura lieu le Jeudi 24 décembre au soir.

Un jury composé de membres représentatifs des adhérents de l’APMF sera chargé de les départager.

 

Vous avez soutenu votre mémoire en 2020,

Vous avez obtenu la note minimale de 15 à l’écrit ou

vous êtes présenté par votre centre de formation.

Faites acte de candidature

 

Faites-vous connaître auprès de notre secrétariat – apmf@free.fr – en adressant votre candidature dans les conditions énoncées plus haut.

 

 

[1] Depuis 2016, les conditions d’éligibilité ont été modifiées, suite à la décision du CA de nov. 2016 validant les propositions du groupe de travail constitué par les membres du jury du trophée, voir document de révision des critères Trophée des Mémoires

 

 

RENOUVELLEMENT DES LISTES DES MEDIATEURS AUPRÈS DES COURS D’APPEL

 « A l’expiration du délai de trois ans, la liste est intégralement renouvelée. Les personnes désirant être inscrites à nouveau déposent une demande au moins six mois avant l’expiration de leur inscription » (Art. 7 du Décret no 2017-1457 du 9 octobre 2017)

Nous vous invitons à vous rapprocher de la (ou des) cour d’appel auprès de laquelle vous souhaitez déposer votre dossier sans attendre le dernier moment.

 

Si l’article 1er du décret fait mention d’une rubrique spéciale pour les médiateurs familiaux, l’APMF a pu parfois regretter que certains médiateurs n’ayant pas la formation attendue de médiateur familial, puissent être inscrits dans cette rubrique.

Ainsi l’APMF a souhaité, dans un courrier qui sera envoyé dans chaque cour d’appel, rappeler la formation et qualification des médiatrices familiales et médiateurs familiaux diplômé-e-s d’Etat (DEMF) – diplôme de niveau 6 (nomenclature au 01.01.2019 – niveau master 1).

Si vous souhaitez joindre ce courrier à votre dossier de candidature, vous pourrez le télécharger en allant dans votre espace adhérent. sur la page Boite à outils du praticien

.

.

.

.

HAUT CONFLIT PARENTAL JOURNÉE D’ÉTUDE AIFI A DISTANCE LE 18 DÉCEMBRE

 

OSONS L’INTERDISCIPLINARITÉ ET LA CREATIVITE DANS LES SITUATIONS DE HAUT CONFLIT PARENTAL

 

La section française de l’Association Internationale Francophone des Intervenants auprès des familles séparées (AIFI) réfléchit depuis plusieurs mois sur l’accompagnement des situations parentales extrêmement complexes, désignées également sous les termes de « familles à haut conflit ».   Comment intervenir dans ce type de situations à haut conflit ?

 

Présentation et programme

 

Dans le cadre du partenariat APMF / AIFI, les adhérents APMF bénéficient d’une réduction de moitié prix

Adhérents AIFI : 20 €  /  Adhérents APMF : 40 €  /  non adhérents : 80 €

 

Lien pour s’inscrire

 

 

Création du tribunal judiciaire qui remplace le tribunal d’instance et le tribunal de grande instance

 

Le décret n° 2019-1333 du 11 décembre 2019 réformant la procédure civile suite à la loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice précise :

  • Les tribunaux d’instance et de grande instance (TGI) situés dans une même commune fusionnent au 1er janvier 2020 pour former le Tribunal judiciaire ;
  • Le Tribunal d’instance situé dans une commune différente du TGI devient une chambre de proximité de ce tribunal judiciaire, appelée Tribunal de proximité.

 

Avec le déploiement des SAUJ  (Services d’Accueil Unique du Justiciable)  dans l’ensemble des tribunaux judiciaires et de proximité, les justiciables pourront s’informer et déposer certains actes de procédure auprès de n’importe quel tribunal d’un même arrondissement judiciaire, notamment en matière civile lorsque la représentation par un avocat n’est pas obligatoire.

.

LE LIVRE BLANC DE LA MÉDIATION EST PARU

 

Nous vous invitons à en prendre connaissance !

Les propositions inscrites du Livre Blanc sont nées de la nécessité et de l’espoir d’impulser, notamment à l’attention des pouvoirs publics, une réflexion de fond sur la médiation et les médiateurs.

Cette réflexion, portée par le collectif MEDIATION 21, renforce la nécessité d’un socle commun et indispensable de formation de 200h au moins, l’exigence de l’analyse des pratiques, un code de déontologie commun pour être qualifié Médiateur. Il s’agira alors de reconnaître un statut du médiateur, identifiable tant par les personnes reçues en médiation que par les prescripteurs et médiateurs

 

LE LIVRE BLANC DE LA MEDIATION

 

Un regroupement d’animateurs d’analyse des pratiques

 

Des médiateurs expérimentés, familiaux et généralistes, en exercice, formés à l’animation de l’analyse des pratiques professionnelles par Marianne Souquet / Dominique Lefeuvre, se sont regroupés autour de valeurs et principes d’intervention afin de proposer une analyse de pratiques de qualité.

Leur objectif est de permettre à chaque médiateur de trouver le groupe et l’animateur d’analyse de pratiques qui lui convient.

Analyse des pratiques APMD

 

 

 

L’APMF AU SEIN DE MÉDIATION 21

 

Médiation 21

 

Pour l’APMF, penser la médiation familiale avec les organisations nationales de la médiation, comme nous l’avions fait au moment de l’élaboration du Code de Déontologie des Médiateurs en 2009, est indispensable pour exister avec la communauté des médiateurs pour promouvoir ensemble une médiation de qualité et faire valoir ensemble la singularité de la médiation.

 

Pour les médiateurs familiaux, il s’agit de faire reconnaitre la spécificité de la médiation familiale et la particularité du conflit dans la famille :

Chaque famille représente une construction complexe, aux dimensions multiples, à la fois psychologiques, culturelles, sociologiques, légales.

Le conflit, lorsqu’il surgit, vient résonner sur ces différentes dimensions, et parfois réveiller des souffrances antérieures.     
Le médiateur familial doit être un professionnel en capacité de garantir qu’aucune de ces dimensions ne sera ni ignorée ni privilégiée.

Notre spécificité réside à la fois dans cette conviction et dans le travail singulier autour du lien familial qui perdure malgré les ruptures.

Liens et relations dans la famille sont étroitement reliés, ce d’autant que les séparations ne délient pas tous les liens.

C’est la formation longue au Diplôme d’État qui permet au médiateur familial de prendre en considération toutes ces dimensions.

 

Le Collectif Médiation 21  est la réunion d’organisations qui promeuvent la médiation (familiale, inter ou intra  entreprise, sociale, commerciale…).

Le Collectif Médiation 21 

 

La charte

Charte Médiation 21

Les principes auxquels nous nous sommes engagés :

  • Promouvoir une médiation de qualité auprès des utilisateurs, des prescripteurs et des pouvoirs publics,
  • Parler d’une voix commune, sans chercher à promouvoir sa propre entité, et dans le respect de la diversité des entités existantes,
  • Préserver les valeurs essentielles que sont le libre engagement, la confidentialité, la neutralité, l’indépendance et l’impartialité du médiateur, et la bienveillance de toutes les parties prenantes,
  • Ouvrir la participation au Collectif Médiation 21 aussi largement que possible afin de lui conférer une forte représentativité.

 

En juin 2018 se sont tenus les États Généraux de la Médiation avec une vaste consultation sur six thèmes : Le statut du médiateur, son éthique et sa déontologie, sa formation initiale et continue, sa spécialisation ou  spécialité, les modalités de sa désignation, et enfin sa communication.

Des groupes de travail au sein de Médiation 21 ont élaboré une synthèse des contributions recueillies, à partir desquelles trois à quatre projets de résolutions et/ou de recommandations ont été proposé.

 

L’objectif est d’aboutir à la rédaction d’un Livre blanc de la Médiation qui :

  • Présentera les résolutions et recommandations adoptées lors des États Généraux,
  • Sera communiqué aux pouvoirs publics, et largement diffusé auprès des prescripteurs de médiation,
  • Pourra être regardé comme une synthèse des propositions portées par le plus grand nombre possible d’acteurs de la médiation,
  • Contribuera à la réalisation de l’objectif de Médiation 21, qui est de parler d’une voix commune,
  • Constituera un socle sur lequel pourront se développer d’autres synergies et se construire d’autres projets.

 

Le Livre Blanc de la Médiation

Depuis aout 2018, les membres du Copil de Médiation 21 travaillent ardemment à la rédaction du Livre Blanc de la Médiation sur 3 thématiques apparus comme essentielles lors des États Généraux : La formation des médiateurs, l’éthique et la déontologie et la création d’un statut de médiateur.

L’APMF s’est impliquée particulièrement dans le groupe de travail Formation.

Le 6 décembre 2018, une délégation composée de Claude DUVERNOY (FFCM), Patricia MALBOSC (Planète Médiation), Gabrielle PLANES (ANM), Audrey RINGOT (APMF) a rencontré la Directrice adjointe de la Direction des Affaires Civiles et du Sceau, Madame Valérie DELANAUD pour lui présenter les projets du Livre Blanc et de la création d’un Conseil National de la Médiation. Nous avons reçu une attention et un intérêt réel, Madame DELANAUD s’est dite impatiente de prendre connaissance de ce Livre Blanc et des propositions que nous lui soumettrions.

Notre volonté est d’accompagner les pouvoirs publics dans la création d’un Conseil National de la Médiation qui sera constitué de représentants de l’État, de magistrats, et d’organisation œuvrant pour le développement de la médiation.

L’APMF informe régulièrement ses partenaires institutionnels (le SADJAV, la CNAF, la DGCS, la MSA, l’UNAF, la FFER…) de ces réflexions partagées et de ces avancées et a sollicité la FENAMEF qui a rejoint ce collectif.

 

Les rédactions en cours :

  • Une définition de la médiation construite et approuvée par toutes ces organisations.
  • Trois chapitres sur :
    • L’Éthique et la Déontologie avec le projet de créer un Comité national scientifique d’éthique et de déontologie, notamment compétent pour veiller à l’éthique de la médiation.
    • La formation des médiateurs comprenant une formation de base de 200 h, l’accréditation des centres de formation, les conditions de la certification de tout médiateur, et celles d’un agrément pour exercer la médiation.
    • La création d’un statut de médiateur et la reconnaissance de la profession de médiateur.

L’APMF fait partie du groupe de travail d’harmonisation des documents et de rédaction.

 

Le Livre Blanc sera présenté aux pouvoirs publics, aux professionnels et au grand public à la fin du premier trimestre 2019.

 

COMMUNIQUE Mediation 21

 

Listes de médiateurs auprès des cours d’appel : Réactions dans la presse

.

.

L’APMF consultée et entendue.

.

La médiation familiale s’ouvre aux professions juridiques réglementées – Une « dépêche » du ministère de la justice publiée le 5 février 2018 autorise les professions juridiques réglementées à postuler sans diplôme spécifique sur la « rubrique des médiateurs familiaux » établie par chaque cour d’appel.

Dalloz Actualité 6 Mars 2018

.

.Les couacs de la réforme de la médiation judiciaire – Les cours d’appel doivent constituer des listes de professionnels, mais les règles établies sont floues

Le Monde 3 Mars 2018

.

Voir tous les articles de la revue de presse dans la BOITE A OUTILS DU PRATICIEN

.

.